L'histoire du Caramel

La caramélisation est une technique consistant à oxyder les sucres contenus dans un aliment de sorte qu'il acquière une couleur brune et un goût de noix, sans qu'il soit brûlé ou carbonisé. C'est le processus par lequel on fabrique le caramel.

Sa définition d'après le dictionnaire Larousse Gastronomique : « c'est un bonbon souvent carré, fait d'un mélange de sucre, de sirop de glucose cuit, auquel on incorpore des produits laitiers (lait frais en poudre ou concentré, beurre, crème) des matières grasses végétales et des parfums. La variété des dénominations (caramel dur ou mou, fudge, hopge, toffee) dépend de la composition, du degré de cuisson, de la forme du produit fini et de son parfum. En France, la ville d'Isigny, célèbre pour son lait, fabrique des caramels réputés »

L’histoire

Personne ne peut vraiment s'accorder sur l’origine précise du caramel. Certains présentent le caramel comme originaire du portugais puis de l'espagnol avec le terme "caramelo". D'autres sources défendent une origine arabe avec les termes « kora mochalla » ou « khurat al milh » (nom donné à ce liquide brun et gluant dérivé de la purification de la canne à sucre depuis le 7ème siècle), ou bien encore du bas latin « cannamela » signifiant « canne à sucre ».

L'origine qui apparait la plus crédible est certainement celle accordée aux Arabes qui auraient inventé le caramel aux environs de l'an 1000 en perfectionnant les procédés de décantation du sirop de canne à sucre.

Pendant des siècles le sucre est resté une spécialité Arabe et il faudra attendre l'arrivée des croisés pendant les guerres du Moyen-Âge pour voir débarquer le sucre et ses secrets en Europe. A cette époque, le caramel était par ailleurs vendu par les apothicaires et considéré comme une denrée rare et extrêmement chère.

Depuis, la fabrication du caramel s'est considérablement développée et si le caramel est connu depuis très longtemps, sa transformation en bonbon est le fruit d’une idée révolutionnaire, celle d’ajouter du beurre (ou de la crème) au sucre. Grâce à cela, il est aujourd’hui un classique de la confiserie que nous consommons sous de multiples formes depuis notre plus tendre enfance et qui évoque toujours la tradition, une saveur authentique des produits régionaux ainsi que le goût du terroir.

Chez Péchés Gourmands

Chez Péchés Gourmands, les caramels sont le fruit d’une fabrication artisanale. Vous trouverez chez nous des caramels mous traditionnels :

  • Au beurre salé
  • A la vanille
  • Mendiant

Mais aussi des déclinaisons plus originales :

  • à la violette
  • aux calissons
  • aux fraises confites

Nous avons également élaboré au sein de notre biscuiterie artisanale, une recette de sablés aux éclats de caramel qui devrait ravir les plus gourmands d'entre vous.

Cotét dégustation, les connaisseurs savent que pour être savouré pleinement, un caramel tendre doit d'abord se faire réchauffer dans la bouche avant d'être dégusté. Concernant le sablé, nous vous conseillons de le laisser reposer quelques instants sur votre tasse de café (ou thé) pour le laisser réchauffer et ainsi faire couler quelques filets de caramels dans votre boisson. Effet gourmand garanti !

Pour vous faire plaisir, rendez vous dans nos boutiques ou sur notre e-shop !

Notre boutique en ligne utilise des cookies pour offrir une meilleure expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.