L'histoire du Macarons à l'amande

L’histoire

Le macaron est un petit gâteau granuleux et moelleux à la forme arrondie, d'environ 3 à 5 cm de diamètre, dont la particularité est d’être croquant à l’extérieur et et moelleuse à l’intérieur. Spécialité de plusieurs villes et régions françaises, sa recette et son aspect varient d’une région à l’autre. 

Apprécié des connaisseurs dans le monde entier, le macaron à l'amande est en réalité un gâteau très ancien. Effectivement, le macaron, qui était à l’origine une pâte alimentaire, est arrivé d’Italie au début du XVIème siècle grâce à Catherine de Médicis (épouse du roi de France Henri II). C’est l’intervention d’un certain Furetière en 1690 ainsi que l’évolution du produit qui fera du « macaron » une pâtisserie telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Fabrication

Dérivé de la meringue, le macaron est fabriqué à partir de poudre d’amande, de sucre glace, de sucre et de blancs d’œufs, la quantité d'amande devant être égale à la quantité de sucre glace (ce qu'on appelle le « tant pour tant »).

La pâte ainsi préparée est déposée sur une plaque de four et cuite ce qui lui donne sa forme particulière sa couleur dorée à la cuisson.

Avant de s'unir deux à deux, ce petit gâteau à base d’amandes, de sucre et de blancs d’œufs, croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur se présentait tout seul.

Chez Péchés Gourmands

Les pâtissiers de notre maison les confectionnent très onctueux et y rajoutent une touche d'amande amère. Les puristes connaissent ce goût irrésistible et ce moelleux inoubliable. Dégustez-le avec un café et rentrez vite dans le club des initiés !

Notre boutique en ligne utilise des cookies pour offrir une meilleure expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.